La Guajira

 

Au nord-est de la Colombie, la Guajira est une région semi-désertique. Le tourisme en est encore à ses balbutiements, pourtant, le détour en vaut la peine. Vous découvrirez une région de dunes, de falaises et de salines, bordée par la mer des Caraïbes. Un mélange de teintes bleu, blanc, ocre qui fait de ce lieu une destination aux couleurs magiques.
C’est à la Guajira que vivent les Wayúu, l’une des communautés indigènes les plus importantes du pays. Ils ont choisi comme capitale la ville d’Uribia. Les Wayúu ont su garder leurs traditions intactes. Ici, les lois colombiennes cohabitent avec les lois traditionnelles.

Il faut un minimum de 4 jours pour visiter La Guajira, en compagnie d’un guide Wayúu.


Son peuple Les Wayúu sont très accueillants et fiers de leur culture. Ils ont leur propre langue, le wayuunaiki. Ils vivent de la pêche et de l’artisanat (sacs et tapis multicolores). On les reconnaît facilement : les femmes portent des robes longues et s’enduisent le visage avec un gel sombre pour se protéger du soleil.

Le festival de la culture wayúu Tous les ans, le temps d’un week-end de mai ou de juin, a lieu un évènement culturel majeur dans la région de la Guajira : le festival de la culture wayúu se déroule à Uribia, le plus grand village d’indigènes wayúu en Colombie. Au cours de ce festival, les Wayúus montrent au monde leur immense richesse culturelle : musiques traditionnelles, artisanat et jeux… Ne manquez pas ce festival si vous êtes dans la région à cette période ! 

Punta Gallinas A quelques kilomètres du Cabo de la Vela. C’est le point le plus au nord du continent sud américain. C’est un mélange étonnant de dunes et de falaises qui se jettent dans la mer et mettent en valeur la magnifique baie de Hondita. Ses plages vierges et isolées sont un véritable attrait pour tous les visiteurs.

Le parc naturel Los Flamencos C’est un sanctuaire de faune et de flore. Sa principale attraction est l’observation des flamants des Caraïbes, appelés également flamants rouges à cause de l’intensité de leur couleur. C’est en canoë, dans l’une des lagunes du parc, que vous les approcherez.

Le parc national de Macuira Une biodiversité incroyable et une végétation luxuriante. C’est également le lieu le plus sacré pour la communauté des Wayúu. Un véritable oasis en plein cœur du désert !


Vous logerez dans une « ranchería wayúu », petit village, qui regroupe les membres d’une même famille. Logement dans des cabanes en bois avec salle de bain privée. Le confort est rustique mais c’est une façon de bien s’imprégner de leur façon de vivre.